CHIEF STUDIO

cheif049.jpg

CHIEF STUDIO

Photos | Stephanie Lou
Maquillage | Laetitia Sireix
Modèle | Sam

chief-studio.com

 

Parlez-nous de l’histoire de Chief Studio.
Chief Studio est née parce que j’étais frustrée qu’aucune marque en accord avec la mode durable et éthique n’existe et j’avais terriblement envie qu’il y en ait une. J’ai remarqué que la plupart des marques qui travaillaient déjà en ce sens faisaient tout pour créer de jolis basiques (t-shirt, sous-vêtements, jeans), alors pour quelqu’un qui comme moi aime s’habiller avec des imprimés forts et des couleurs vives, c’était difficile de trouver une marque responsable qui pourrait palier ce manque. J’espère que grâce à Chief Studio, je vais pouvoir inspirer les femmes et leur fournir les outils pour qu’elles puissent pleinement exprimer leur personnalité et laisser leurs différents points de vue transparaître.

Le nom Chief Studio a été inspiré par ma grand-mère qui était l’une des chefs de sa communauté sur l’île de Rarotonga. Les histoires sur sa force et sa confiance, ainsi que celle de ma mère et des femmes qui m’entourent m’ont aidée à me lancer pour créer cette marque. À bien des égards, j’ai le sentiment de travailler pour ces femmes.

D’après vous, qu’est-ce qui rend l’industrie de la mode si unique en Australie et en Nouvelle-Zélande ?
Nous sommes une petite industrie bien loin des grands acteurs de la mode et des influenceurs, ce qui nous permet de créer notre propre point de vue, un point de vue facilement reconnaissable sur la scène mondiale.
Ça signifie aussi que nous devons nous efforcer d’être innovants dans la façon dont nous travaillons et je crois que nous devons travailler de façon visionnaire, concertée et pragmatique. C’est super excitant de faire partie de l’industrie de la mode ici pour ces raisons.

Pour vous, que signifie la « slow fashion » et comment vous impliquez-vous dans ce mouvement ?
La « slow fashion », c’est créer moins mais créer mieux. Pour moi, en tant que créatrice de mode, ça signifie toujours garder la femme Chef en tête et apporter quelque chose à ce monde qui lui procurera un plaisir durable, et non pas de créer quelque chose pour ma propre vision égoïste ou parce que je me sens contrainte de le faire à cause des tendances.
La première collection que je sors comporte seulement sept pièces : une chemine, un pantalon, une jupe, une veste, un top et deux robes ; ces pièces peuvent être portées ensemble ou séparément et ont été pensées de façon très attentive pour qu’elles puissent être portées à maintes reprises et toujours avoir l’air de tenues neuves et formidables.

Pourquoi la mode éthique est-elle aussi importante ?
Acheter un vêtement fabriqué de façon éthique ou durable, c’est comme lancer un pavé dans la mare, ça a un effet de ricochet qui impacte toute la chaîne logistique et la scène mondiale.
Parce qu’en achetant un vêtement, vous orientez la demande vers l’innovation, vers une activité du XXIème siècle et vers l’assurance d’une justification financière pour de meilleures pratiques qui soient également plus transparentes et plus respectueuses.

De quelle façon Chief Studio est-elle engagée pour une production responsable ?
Chez Chief Studio nous nous efforçons d’être aussi responsables que possible, donc toutes les étapes de la conception et de la fabrication sont entreprises avec la plus grande considération et recherche.
Tous les tissus que nous avons sélectionnés sont faits avec un coton bio ou un mélange de coton bio. Tous nos imprimés sont créés grâce à un processus d’impression qui n’utilise absolument pas d’eau et des encres biodégradables. L’atelier avec lequel nous travaillons est un atelier familial qui respecte les certifications WRAP les plus strictes et les certifications éthiques SA8000 s’assurant que les ouvriers sont traités de façon équitable et respectueuse.
Quand les collections arrivent à nos bureaux à Sydney et sont prêts à être envoyés, nous nous assurons que toutes les pièces sont conditionnées avec des matériaux recyclés et biodégradables achetés à des papeteries et des fournisseurs d’emballage travaillant avec les mêmes valeurs que les nôtres.

Qu’est-ce qui vous inspire ?
Je suis profondément inspirée par l’exploration de ma propre culture, de mon patrimoine et par les femmes qui me racontent leurs histoires. C’est de là que je puise ma force. Ma mère, ma sœur, mes tantes et mes cousines ; les Australiennes, les Néo-Zélandaises, les habitantes de Rarotonga et les Britanniques, c’est une histoire improbable de colonisation, d’exploration et d’amour et qui est pourtant, je crois, très moderne.
Je suis aussi complètement fan des créateurs qui ont su innover au XXème siècle et instaurer le smoking pour femme d’une façon très féminine, comme Yves Saint Laurent, Versace et Donna Karan pour ne citer que quelques noms.

Comment est la femme Chief Studio ?
Avant toute chose, elle est téméraire, certains disent même qu’elle est effrontée. Mais ce sont les personnes qui l’envient parce qu’elle est rayonnante même quand elle est au plus bas. Elle parle au nom de ceux qui ne peuvent pas. Elle fait ce qui lui semble juste et ce qui lui donne du plaisir et ne non pas ce qu’on attend d’elle. Elle est une excentrique, une inconditionnelle romantique et une femme qui vous donnera du fil à retordre.